Rate this post

Constituées par des milliers d’îles, les Philippines attirent un grand nombre de voyageurs venant du monde entier chaque année. Tout comme les autres pays du monde, l’archipel possède également ses propres traditions et coutumes. Ce sont d’ailleurs ces derniers qui le rendent unique en son genre. Fait d’un brassage oriental et occidental, quelles sont donc les coutumes et traditions des Philippines ?

Assister à des fiestas durant une escapade aux Philippines

 

 

Quelle que soit sa taille, chaque ville des Philippines organise une fiesta. Au cours de ces festivités, de nombreux défilés de danseurs aux costumes multicolores se déroulent dans les rues. En effet, les fiestas sont des cérémonies très colorées provenant des rites chrétiens, de l’influence des métissages ethniques et culturels ainsi que du folklore païen. D’une manière générale, les fiestas sont accompagnées de danses et de mises en scène spectaculaires.

Parmi les fiestas qu’il faut absolument inclure dans le programme d’un circuit aux Philippines, on trouve Panagbenga, Sinulog, Dinagyang, Ati-atihan, Pahiyas et Kadayawan. De plus, une pléthore d’activités y est proposée ; à savoir des concours de beauté, des carnavals, des festivals gastronomiques, des concerts de musiques, etc. Panagbenga par exemple est un événement pour célébrer la saison de floraison. Elle a lieu au mois de février à Baguio, sur l’île de Luçon. Des danseurs avec leurs costumes sur le thème de fleur défilent le long de Session Road.

 

 

Des célébrations atypiques de Pâques

 

En premier lieu, il faut savoir que près de 80 % des Philippins sont catholiques. À vrai dire, c’est un héritage de la domination espagnole. Deux jours avant Pâques, les villages des Philippines commémorent le souvenir de l’un des moments les plus emblématiques de la Passion. Le vendredi avant les fêtes de Pâques, huit personnes des villages au nord de Manille sont clouées sur des croix.

De ce fait, des clous d’environ 8 centimètres sont plantés dans les mains et les pieds des « pénitents ». Toutefois, ces derniers ne passent que quelques minutes sur leur croix. Ils sont par la suite redescendus pour recevoir des soins. À part cela, il y a également la procession des pénitents en torses nus, flagellés le dos jusqu’au sang.

Ces dévots subissent des crucifiements pour être punis de leurs péchés ou encore de témoigner leur reconnaissance pour les interventions divines. De nombreux fidèles et de voyageurs venant des quatre coins du globe viennent assister à ces scènes. À noter que l’Église n’approuve pas ces pratiques.

 

 

Autres traditions et coutumes aux Philippines

 

Depuis des décennies, les jeepneys sont présents dans le paysage philippin. Il s’agit d’un moyen de transport en commun très populaire aux Philippines. En réalité, ce sont des Jeeps laissés par l’armée américaine dans l’archipel. À cause du coût élevé de leur rapatriement aux États-Unis, les Philippins en font des moyens de transport en commun. En effet, ces voitures ont été joliment décorées avec des peintures flamboyantes.

De plus, elles peuvent transporter un nombre impressionnant de passagers. Les jeepneys parcourent les lignes régulières et sont souvent bondés. Enfin, sur l’île de Palawan, les hommes de l’ethnie des Tagbanua partent à la récolte de nids d’hirondelle dans les cavités des falaises et des grottes. Ces nids d’hirondelle sont connus comme de puissants aphrodisiaques. Ils seront ainsi vendus à prix d’or en Chine.