Le raisin et ses produits dérivés

Le raisin est le fruit de la vigne qui est une liane à feuilles caduques pouvant atteindre une vingtaine de mètres. Il est surtout utilisé pour transformer son jus en une délicieuse boisson qu’est le vin. On distingue donc deux types de raisin à savoir le raisin de cuve qui sert à la fabrication du vin et le raisin de table que l’on consomme frais et dont les variétés cultivées sont distinctes de celles qui servent pour cette noble boisson. Ce fruit peut être également de deux couleurs notamment le blanc et le noir.

Le processus de transformation du raisin en vin

On appelle vinification le processus qui permet la transformation du raisin en vin. Celle-ci se déroule en différentes étapes. La première consiste à ramasser les raisins arrivés à maturité pour les érafler par la suite avec des machines.

Cette étape consiste surtout à séparer les baies de raisin de la rafle, partie ligneuse de la grappe. On passe ensuite par le foulage qui permet d’écraser les raisins pour en faire sortir la pulpe et le jus. Mais il ne faut pas écraser les pépins. Le jus est ensuite mis dans une cuve placée entre 25 et 30°C pendant 3 à 21 jours.

Durant cette cuvaison, deux phénomènes se produisent simultanément à savoir la macération et la fermentation alcoolique. Une fois ces étapes terminées, on réalise les phases d’écoulage et de pressurage. Dans la première, on sépare le vin et le marc. Quant à la seconde, on récupère dans le marc, le vin de presse qui est le plus riche en couleur.

Une seconde fermentation est effectuée pour les vins rouges à savoir la fermentation malolactique. Elle consiste en une transformation de l’acide malique présent dans le raisin en acide lactique entraînant une diminution de l’acidité. Les vins de goutte et de presse sont assemblés puis mis en élevage avant d’être mis en bouteilles.

Quelques produits dérivés du raisin

Le raisin est un fruit qui permet de fabriquer de nombreux produits dérivés. Le marc, par exemple, est transformé en poudre d’anthocyane, utilisé comme colorant dans la cosmétique ou l’industrie alimentaire, mais on le trouve également dans certains alicaments. Puis, à partir des pépins, on peut fabriquer de l’huile riche en acides gras nécessaires pour la cuisine, mais aussi le corps. Grâce à sa source naturelle d’antioxydants, elle favorise le rajeunissement de la peau et protège contre le vieillissement du cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *