5 (100%) 1 vote[s]

Lorsque l’on atteint un certain âge, des problèmes de santé surviennent. L’incontinence fait généralement partie de ces maladies fréquentes chez les seniors. Le sujet reste encore délicat comme les individus touchés par le phénomène sont confrontés à des sentiments de honte. Pour faire face à l’incontinence, les professionnels de la santé en parlent pour aider les sujets à mieux vivre au quotidien.

L’incontinence : qu’est-ce que c’est ?

 

  • Description du phénomène

L’incontinence se manifeste par une perte d’urine survenant à n’importe quel moment de la journée ou pendant la nuit. Que vous soyez au repos ou actif, l’incontinence urinaire ne peut pas être contrôlée. Ce dysfonctionnement physique touche plus les femmes que les hommes. Ce désagréments concerne le plus souvent les femmes en phase de ménopause car à cette période, il n’y a plus lieu de sécrétion d’oestrogènes. Ce qui augmente le risque d’incontinence puisque ces hormones interviennent sur le maintien de l’appareil urinaire et génital de la femme. Dans un plus faible pourcentage chez les hommes, l’incontinence est souvent liée au tabagisme, à l’hypertension ou à l’hyperactivité de la vessie ou encore à des troubles de la prostate. Par ailleurs, une infection urinaire représente une cause fréquente de l’incontinence.

  • Etes-vous concerné par cette dégénérescence naturelle ?

Tout le monde peut être touché par l’incontinence même si les femmes sont les plus susceptibles de souffrir de ce problème. Toutefois, les jeunes peuvent aussi en être victimes. Les fuites urinaires deviennent fréquentes même chez les jeunes de moins de 35 ans. Accidentés divers, patients souffrant de troubles de vessie, même pendant la grossesse, le spectre des personnes touchées par l’incontinence est très étendu. Au moindre rire ou éternuement, l’incontinence urinaire peut être provoquée. Cette dégénérescence naturelle peut être dépistée grâce à un examen des urines et du diagnostic établi par votre médecin.

 

Comment vivre au mieux ce phénomène ?

 

  • Conseil n°1 : n’en faites pas un sujet tabou

Osez parler de votre incontinence. Certes, c’est gênant d’évoquer le sujet. L’incontinence peut être une violence psychologique. N’hésitez pas à partager vos expériences avec des spécialistes pour trouver d’éventuelles solutions, et ce, en vous permettant de reprendre confiance en vous. Il est donc nécessaire de rendre visite à un médecin afin d’obtenir un diagnostic et de commencer le traitement adéquat selon le type d’incontinence. Plus on remet au lendemain le traitement, plus le risque d’aggravation augmente chez le patient.  Seul le médecin peut identifier la source du problème et pourrait vous aider à dépasser le tabou.

 

  • Conseil n°2 : définissez votre type d’incontinence

Il existe 4 types d’incontinence :

L’incontinence d’effort est provoqué après une activité physique. Une carence au niveau des muscles du système urinaire peut déclencher les fuites urinaires. Les fuites involontaires sont majoritairement provoquées par le rire ou l’éternuement.

L’incontinence par regorgement est due à une saturation de la vessie. La contraction de la vessie est réduite et la vessie ne peut plus être vidée normalement. La rétention d’urine et les fuites seront dans ce cas chroniques.

A l’inverse de l’incontinence par regorgement, l’incontinence par impériosité signale que la vessie est pleine et que le corps doit la vider au plus vite. Le patient a donc du mal à retenir la miction comme la pression est forte.

L’incontinence fonctionnelle est une conséquence d’un problème de santé sous-jacent. Les personnes à mobilité limitée ou atteintes d’affections psychologiques sont les plus concernées.

 

Les produits que nous vous conseillons pour l’incontinence

 

  • Des protections absorbantes

La peau d’un patient incontinent nécessite un nettoyage régulier. Pour cela, il convient d’utiliser les  produits d’hygiènes appropriés. Plusieurs marques sont désormais disponibles en pharmacie ou en magasins spécialisés. Avant de valider son achat, il est possible de tester le produit. Parmi la gamme proposée, il existe des articles tels que les gants jetables, les alèses, les produits nettoyants et hydratants. Pour la toilette, plusieurs types de produits comme les crèmes, lingettes, savons sont destinés aux personnes incontinentes. Dans le cadre de cette pathologie, les urinoirs portatifs sont les meilleures protections, facilitant ainsi le soin des patients alités ou moins mobiles.

 

  • Des sous-vêtements adaptés

Il existe des sous-vêtements spécifiques conçus spécialement pour simplifier le quotidien des personnes incontinentes. Les slips absorbants pour incontinence appelés pants sont économiques et respectueux de l’environnement. Ils sont dotés d’un design confortables. Ces sous-vêtements donnent la sensation d’être au sec tout au long de la journée. Le change complet apporte protection et légèreté même lorsque vous êtes en déplacement. Plusieurs formes de couches sont dorénavant disponibles. Découvrez celles qui sont adaptées à votre type d’incontinence.

  • Des nettoyants spécifiques

Plusieurs laboratoires suggèrent des produits nettoyants spécifiques pour les individus souffrant d’incontinence. Le soin de la peau est important lorsqu’on est sujet à l’incontinence. Pour une toilette en douceur, testez les produits destinés à toutes les personnes incontinentes comme les produits de bien être Rivadouce (Eau de toilette, Gel douche corps et cheveux, Lait hydratant corps et visage, Shampooing sans rinçage, Huile de soins…)

  • Des alèses

Les alèses sont également essentielles, car elles permettent une protection de jour comme de nuit en cas de fuites sur le lit, le fauteuil ou encore le canapé. Vous retrouverez des modèles déclinés sous forme jetable ou réutilisable et également bordables ou non.

Les tailles existantes sont :
– pour les jetables : 60x40cm; 60x60cm; 60x75cm; 60x90cm; 90x180cm
– pour les réutilisables : 85x90cm; 85x180cm; 150x100cm.

  • Des changes complets

Enfin, on retrouve les changes complets qui sont conçus pour les personnes très peu mobilisables. Ils sont destinés aux problèmes d’incontinence les plus sévères, c’est pourquoi leur capacité d’absorption est très élevé.

Ces changes peuvent s’utiliser le jour comme la nuit. On les différencie par leur volume d’absorption. Le modèle « maxi » sera ainsi plus adapté pour la nuit par exemple.

Pour la taille, elle est déterminée en fonction du tour de hanche. Par exemple une taille L correspond à 100/160 cm du tour de hanche selon les marques.

pants incontinence senior

Retrouvez tous les produits nécessaires sur le site de Materiel Medical !