Séjourner en Birmanie en passant par 3 remarquables sites sacrés

Visiter les temples de la Birmanie

Actuellement appelée Myanmar, la Birmanie est dotée de nombreux sites d’intérêts touristiques qui attirent d’innombrables voyageurs sur son territoire. Beaucoup d’entre eux témoignent en l’occurrence de la richesse du patrimoine culturel et historique birman. La plupart sont notamment à caractères religieux d’autant plus qu’ils constituent d’importants sites de pèlerinage. Dans le cas où vous envisagez de partir en voyage en Birmanie, voici quelques-uns de ces endroits sacrés qui méritent indéniablement une visite.

La fameuse pagode de Shwedagon à Yangon

La ville de Yangon n’est pas l’une des destinations birmanes les plus prisées par les voyageurs pour rien ! En effet, il serait vraiment dommage de ne pas passer par cette dernière lors d’un séjour en Birmanie étant donné qu’elle regorge d’attractions touristiques. C’est le cas de la célèbre pagode de Shwedagon qui est l’un des sites religieux les plus sacrés pour les Birmans de confession bouddhiste.

Il s’agit d’un site de pèlerinage de grande importance. Cela est dû à la présence de reliques de 4 anciens bouddhas. Bien qu’elles ne sont pas visibles, vous pouvez néanmoins admirer de remarquables monuments lors de votre visite. Entre autre l’impressionnant stupa principal qui s’élève vertigineusement à presque 100 mètres de hauteur, sans oublier qu’il est entièrement recouvert de feuilles d’or.

Le Rocher d’Or sur le mont Kyaiktiyo

Le mont Kyaiktiyo se trouve dans l’État Môn, à environ 4 heures de route depuis Yangon. Ce montagne est également un important site de pèlerinage pour les Birmans bouddhistes. Ils s’y rendent en le gravissant jusqu’au fameux Rocher d’Or qui est également connu sous le nom de la pagode de Kyaiktiyo.

Comme son nom le suggère, il s’agit d’un énorme bloc de roche recouvert de véritables feuilles d’or par les pèlerins. Ces derniers doivent être uniquement des hommes. Sur ce site se trouve également un petit stupa doré d’environ 8 mètres de hauteur. Ce rocher est soi-disant tenu en équilibre au bord d’une falaise à environ 1 200 m d’altitude par un cheveu de Bouddha.

Le temple de l’Ananda sur l’immense plaine de Bagan

L’immense plaine de Bagan est réputée de par le monde pour les temples et pagodes qui s’y trouvent à profusion. En effet, il y en a des milliers et des milliers qui se répartissent sur environ 50 km². Bien que la grande majorité d’entre eux soient délabrés et en ruines, certains subissent même des interventions de restauration. Ils s’utilisent actuellement comme lieu de culte et constituent également des sites de pèlerinage pour les bouddhistes.

D’ailleurs, parmi les impressionnants et surtout les plus remarquables temples de Bagan se trouve entre autres l’Ananda. Ce dernier se caractérise notamment par ses flèches dorées, en particulier la plus proéminente s’élevant à une cinquantaine de mètres de hauteur. Mais, il ne faut surtout pas passer à côté sans entrer à l’intérieur de ce temple bouddhiste. Vous y trouverez diverses statues de Bouddha de différentes tailles dont 4 d’entre elles avoisinent les 10 mètres de hauteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *