Rate this post

Regarder un film ou une série en streaming est à la portée de tous, cependant, il y a certains pièges à éviter pour ne pas tomber sous le coup de la loi. Qu’est-ce qui différencie un site de streaming légal d’un site illégal ? Nous allons faire le point sur les tendances de 2018 dans cet article.

Les offres de streaming légales

Netflix, myCanal ou encore amazon prime, les offres de streaming légal et payant se sont multipliées ces dernières années et semblent rencontrer un franc succès.
Cependant, leur catalogue se limite aux films et séries autorisées via des accords avec les producteurs, de ce fait, les films disponibles sur ces plateformes sont accessibles plusieurs mois après leur sortie en salles de cinéma.  Pour un abonnement coûtant entre 7€ et 10€ par mois, l’offre reste intéressante, et permet de profiter du contenu en illimité.
Netflix propose des dizaines de séries et films en exclusivités, comme le récent « The cloverfield paradox » dont la promotion a été assurée jusqu’au superbowl ! Ou encore la série « The Punisher » de Marvel, avec, dans le rôle principal, John Bernthal, que nous avons pour la plupart découvert grâce à la série The Walking Dead, dans laquelle il interprète Shane Walsh, le meilleur ami du personnage principal, Rick Grimes.

Ces offres légales subissent cependant la concurrence que constitue les sites illégaux, qui proposent des films et des séries quelques jours après leur parution, parfois même avant leur sortie en salles !

Les offres de streaming illégales

Le streaming illégal, malgré les offres légales, a toujours le vent en poupe et constitue une part important du trafic sur le web. En effet, leur gratuité et le contenu proposé reste plus intéressant pour les internautes n’ayant aucun scrupules à franchir les limites qu’imposent la loi.


Même si ces plateformes sont régulièrement fermées par le gouvernement, suite à de multiples plaintes des ayants-droit, ces derniers sont plutôt difficiles à faire tomber. Les personnes qui en sont à l’origine savent se protéger, et leur sites n’hébergent aucun fichier, mais recense des liens vers des plateformes d’hébergement en streaming, telles que Openload, VK, netu-tv, etc…

De nombreux sites sont ainsi saisis par la justice ces derniers temps, allostreming ou dpstream ont été fermé, les administrateurs de zone-téléchargement ont été placés en détention provisoire, ou encore la plateforme cpasbien a été fermé du jour au lendemain, mais rapidement, des clones de ces sites apparaissent sur la toile, ce qui rend leur prohibition compliquée.

De plus, de tels sites affichent un grand nombre de publicités (popups, bannières, …), parfois peu recommandables, ce qui rend les plateformes de streaming illégales très lucratives pour leurs détenteurs.

Du streaming légal et gratuit ?

Entre les offres légales et les sites illégaux, il est parfois difficile d’accéder à du streaming légal et gratuit, certains producteurs choisissent de publier leur contenu sur des plateformes telles que YouTube ou Dailymotion, mais doivent cohabiter avec des chaînes au contenu illégal, difficile donc de faire la part des choses sur ces plateformes.


Cependant, il existe certains sites qui recensent des films et séries hébergées sur youtube par leur ayants-droits, c’est le cas de film-streaming.fr par exemple, un site très récent qui propose encore peu de contenu mais propose à la communauté d’ajouter du contenu qui est ensuite vérifié par la modération.

Il existe également des sites comme molotov, ou les sites des grandes chaînes de télé, permettant de voir des films, séries et émissions en replay, une alternative sûre au streaming légal ou illégal, le tout, gratuitement et légalement.

Conclusion

Le streaming est très populaire, car moins cher qu’une place de cinéma, voire gratuit, mais il faut faire attention où on met les pieds, de nombreux pièges sont à éviter avec les plateformes illégales, quant aux offres légales, elles ne répondent pas forcément aux attentes du spectateur, le contenu demeurant limité.

Afin de s’assurer qu’un site est légal, Hadopi a mis en place une liste de plateformes labellisées (offrelégale.fr), cette liste comporte plus de 400 sites permettant le visionnage de vidéos, films et séries, l’écoute de titres musicaux, mais aussi des livres numériques, des photos et des jeux-vidéos, le tout, sans devoir s’inquiéter de savoir si l’oeuvre est légale ou si elle enfreint la propriété intellectuelle des créateurs.